Clarifier ses COMMUNICATIONS

Les cinq C de la collaboration


Clarifier ses COMMUNICATIONS

3e article d’une série de cinq 

Le troisième C de la collaboration a trait à la clarté de vos communications.

Communiquer rapidement avec de nombreuses personnes est devenu possible avec les médias sociaux et la panoplie d’outils technologiques mise à notre disposition. Cependant, une question se pose : prenons-nous le temps de communiquer correctement lors de nos nombreux échanges ? Une des erreurs les plus graves en communication est celle de présumer des intentions de son interlocuteur en fonction de l’impact que ses actions ou ses paroles ont sur nous. En commettant cette erreur, nous créons des situations de malentendus où d’importantes difficultés feront entrave à une saine collaboration.

Démystifier quelques concepts-clés

Afin d’éviter de créer des obstacles à une communication efficace, prenez le temps d’intégrer quelques concepts-clés de la communication.

  • Intention : ce que l’on poursuit comme objectif ou comme impact souhaité.
  • Impact : effet produit sur soi ou sur autrui par des paroles, des actions ou par le message exprimé.
  • Interprétation : donner une signification aux mots, au message exprimé, aux actions ou aux éléments perçus en fonction soit de ses valeurs personnelles ou culturelles, du contexte du message, des rôles sociaux, de son état intérieur ou d’autres éléments subjectifs.
  • Attribution : tirer des conclusions au sujet des motifs de son interlocuteur qui le poussent à agir de telle ou telle façon.

Trucs pour accroître votre impact lors de vos COMMUNICATIONS 

Vous éprouvez des difficultés à communiquer avec des gens différents de vous, voici comment vous assurer d’une compréhension commune lors d’un échange avec un collaborateur.

  1. Demander à votre interlocuteur de vous accorder un moment de discussion.
  2. Exprimer votre intention.
  3. Préciser les points essentiels de votre message.
  4. Valider si votre interlocuteur comprend ce que vous venez d’exprimer ou demandez-lui de réagir à vos propos.
  5. Résumer ce que vous avez compris du message de votre collaborateur (résumé, synthèse ou demande de clarification…).
  6. Rediriger l’entretien en tenant compte de ce qui a été exprimé de part et d’autre.
  7. Conclure l’entretien en remerciant la personne pour son écoute et du temps qu’elle vous a accordé pour cet échange.
  8. Convenir des actions ou des suites nécessaires.
clarifier vos intentions permettra d’éclairer votre interlocuteur Click To Tweet

Rappel: Si la communication s’effrite lors d’un échange, réagissez rapidement en prenant soin de préciser vos besoins et vos intentions. Le fait de clarifier vos intentions permettra d’éclairer votre interlocuteur sur les buts que vous poursuivez. Par exemple : « J’ai constaté qu’on a de la difficulté à s’entendre ces derniers jours. J’aimerais comprendre tes besoins et pouvoir partager les miens. Mon intention est de m’assurer que tous les deux nous disposions de conditions favorables à la collaboration ». Ou une autre intention pourrait être celle-ci : « Mon intention est que nous soyons tous les deux à l’aise d’échanger et de poursuivre notre collaboration ».

Puissent ces explications et raffinements ajouter de la limpidité et de l’efficacité dans vos échanges et de surcroît, bonifier la qualité de vos collaborations au quotidien.

Bonne communication !

© Ghislaine Labelle, M.Ps., CRHA, CSP, Distinction Fellow et médiatrice accréditée.

Les commentaires sont fermés.